ou

Sylvie-renaissance

« J’ai maintenant confiance en moi. Je sais que j’ai les capacités pour travailler et m’accomplir professionnellement. »


Sylvie a été maman à la maison dans son pays natal pendant vingt-deux ans. Son mari souhaitait quitter la République démocratique du Congo pour pouvoir offrir une meilleure éducation à leurs trois enfants. Toute la famille est arrivée au Québec le 26 septembre 2013 et a réussi à s’intégrer avec l’aide d’un pasteur. Environ cinq mois plus tard, l’époux de Sylvie lui a suggéré de se trouver un emploi. Elle n’avait jamais pensé qu’elle pourrait un jour travailler. Elle s’en croyait incapable. Sa nouvelle vie au Québec et l’encouragement de ses enfants lui ont toutefois donné envie de tenter sa chance sur le marché du travail. Lors d’une promenade, Sylvie et son mari sont allés faire un tour à la Fripe-Prix Renaissance de la rue Saint-Jacques. Sylvie a été attirée par le dépliant sur les parcours d’insertion en emploi de Renaissance qui se trouvait sur une table. Pour elle, c’était l’occasion d’acquérir sa toute première expérience de travail. Elle n’a donc pas tardé à appeler à Renaissance. « Mon parcours de vendeuse-trieuse-caissière s’est très bien passé. Je me suis découvert une passion pour le service à la clientèle. J’ai également pris confiance en moi. J’ai réalisé que j’étais beaucoup plus qu’une maman et que j’avais les capacités pour travailler et m’accomplir professionnellement. L’équipe est là pour t’aider à faire émerger ce qui était caché en toi. » Sylvie travaille aujourd’hui à temps partiel comme commis-caissière au magasin La Baie du centre-ville de Montréal. « Je préférerais avoir un travail stable et à temps plein, mais je ne suis pas inquiète. J’ai maintenant les atouts pour trouver facilement l’emploi qui me convient. Mon avenir est merveilleux. Mon mari et mes enfants sont fiers de moi. »