ou

lise-renaissance

« Le parcours m’a permis de regagner cette confiance perdue. »


Décoratrice d’intérieur dans les Laurentides, Lise tombe soudainement malade et perd tout. Sans ressources, seule avec son garçon, elle décide de se rendre à Montréal où elle doit demander le bien-être social. En meilleure santé, elle entreprend des démarches pour se trouver un emploi, mais sans succès. « Lorsque je suis arrivée à Renaissance en tant que vendeuse-trieuse-caissière au magasin Pie-IX, je manquais de confiance en moi, pour moi j’étais finie. Mais le parcours m’a permis de regagner cette confiance perdue. Selena, la gérante, et Andréanne, mon intervenante, ont été formidables. Elles m’ont permis de me dépasser, surtout lorsque j’ai débuté ma formation de caisse, je ne m’en sentais pas capable », dit-elle avec ardeur. Lise a décroché un emploi de préposée au service à la clientèle avant de terminer son parcours. Aujourd’hui, elle attend une réponse pour un poste de caissière dans une épicerie. Elle voit l’avenir plus sereinement et sait que le marché du travail est tout ouvert à elle. Elle nourrit toutefois le désir dans l’avenir de reprendre son métier de décoratrice.