ou

selena-renaissance

« J’adore travailler pour une organisation qui a du coeur. C’est la touche humaine qui me plaît chez Renaissance. »

Titulaire d’un certificat en gestion des ressources humaines et gestion des affaires, Selena cumule dix années d’expérience dans le domaine des télécoms où elle a monté les échelons jusqu’au poste de directrice d’un service à la clientèle. En 2010, elle décide de changer de cap et de mettre ses compétences au service de causes sociales ; c’est ainsi qu’elle postule à Renaissance et devient gérante du magasin Fripe-Prix de Côte-des-Neiges, puis de celui du boulevard Pie-IX. « J’adore travailler pour une organisation qui a du coeur. C’est la touche humaine qui me plaît chez Renaissance. »

En 2013, le besoin de développer la formation des employés permanents se fait sentir à l’interne. Par sa connaissance de la réalité du terrain, son expérience et son bagage en gestion des ressources humaines, Selena s’avère être la personne toute désignée pour entreprendre ce travail ! Elle a pour mandat d’élaborer et de mettre à jour l’ensemble des outils de formation dans le but de soutenir l’exploitation de Renaissance dans son ensemble. L’idée d’implanter une formation mixte à la fois théorique et pratique est retenue et c’est ainsi que le projet SAGE (système d’apprentissage global et évolutif) voit le jour ! « Je retire beaucoup de satisfaction de la gestion de ce projet, car j’apprends de nouvelles choses au quotidien et surtout je retransmets ces connaissances à d’autres. » Selena est donc chargée de développer et d’implanter ce projet de formation en ligne servant à améliorer l’efficience dans certains postes clés du personnel d’exploitation, notamment ceux de préposés aux donateurs, de trieurs et d’étiqueteurs. « Mon poste est stimulant, car je développe de nouvelles compétences, que ce soit dans la formation en ligne, les techniques de vidéo et de montage, la pédagogie; cela touche beaucoup de domaines à la fois et contribue à me faire avancer ! » Le projet SAGE entame sa deuxième phase et s’étendra ensuite à d’autres postes dans l’organisation, ce qui fait dire à Selena qu’elle va continuer à apprendre, à progresser et à aider ses collègues à faire de même. N’est-ce pas là ce qu’on peut souhaiter de mieux à une coordonnatrice à la formation ?



Nota bene : Dans le présent témoignage, l’emploi du masculin inclut le féminin et vise essentiellement à alléger le texte.